space
Project CIPAST:
Participation Citoyenne en Science et Technologie

Depuis une vingtaine d'années, les controverses portant sur des questions à fort contenu scientifique et technologique se sont multipliées. Elles ont fait émerger une nouvelle attente démocratique, à la fois un besoin de savoir et une volonté de décider. La question de la participation de la société civile dans les chaînes de décision qui vont des orientations de la recherche fondamentale à la dissémination des innovations se trouve posée de plus en plus largement, à la mesure des impacts sociaux de la science et de la technologie.

Dans les pays de l'Union Européenne, de nombreuses expériences mettant en œuvre des procédures participatives ont été engagées, selon des modalités aussi variées que le sont les cultures politiques. La vocation du réseau CIPAST est de favoriser, à travers les échanges de bonnes pratiques et les transferts d'expertise, l'émergence d'une culture européenne de la participation dans ces domaines.

Roland Schaer, Coordinateur du projet CIPAST


Les objectifs

CIPAST a pour objectif d'encourager la participation active de la société dans les politiques de recherche scientifique et d'innovation technologique.

  • Structurer un large réseau d'acteurs européens impliqués dans les procédures participatives
  • Réaliser et encourager un transfert de connaissances et d'expériences, la dissémination de bonnes pratiques et la circulation d'informations relevantes

Le contexte

Au cours des dernières décennies, l'implication de la société civile et des citoyens dans les politiques de délibération et les procédés de prises de décisions concernant les enjeux de la science et des techniques ont notablement évolués dans les pays européens. Les méthodes d'implication de la société civile ont été très diverses : mobilisations sociales, développement d'associations et d'ONG, procédures participatives formelles faisant appel à des méthodes de délibération et de prises de décisions plus ou moins institutionnalisées.
Rassembler les acteurs, mettre en commun leurs capacités et intégrer leurs perspectives contextuelles au sein d'une même plateforme permettra de disséminer les bonnes pratiques de manière plus efficace, de pousser l'innovation et de favoriser l'émergence d'une culture européenne de démocratie participative sur les enjeux scientifiques et techniques.

Le développement de ces initiatives participatives représente:

  • Une réponse à une forte demande sociale qui a pour origine la prise de conscience par le public des risques provenant de l'innovation technologique.
  • Une tentative pratique pour améliorer la gouvernance de la société moderne en fournissant des outils démocratiques pour enrichir les processus décisionnels.
  • Un moyen de développer des instruments capables d'améliorer la qualité des décisions.

Les actions

  • Développer un réseau des acteurs européens dans les procédures participatives
    • Identifier à grande échelle les acteurs actuels et potentiels
    • Stimuler l'échange d'information et d'expérience au sein du réseau :
      - en créant les outils de ces échanges : site web, listes de discussion, newsletter
      - en instituant et en maintenant une base de données sur les initiatives participatives en Europe.
  • Organiser deux sessions de transfert des connaissances sur l'implication de la société civile

Les organisations partenaires de CIPAST se sont mobilisées pour créer un programme de formation adapté à différents contextes dans lesquels la participation de la société civile est pertinente. Ce programme est élaboré grâce au retour d'expérience de plusieurs organisations internationales ayant récemment organisé des initiatives participatives. Ces formations s'adressent à des acteurs appartenant à la sphère non seulement politique mais aussi au secteur de la recherche, des organisations non gouvernementales et de l'industrie.


Les partenaires

CIPAST regroupe quatre familles de partenaires.

  • Les offices parlementaires
    • Danish Board of Technology (DBT), Danemark
      Il a pour rôle d'évaluer les technologies, de conseiller le parlement et de stimuler les débats sur les technologies au Danemark.
    • L'Institut Rathenau, Hollande
      Organisation indépendante financée par le Ministère de l'Education, de la Culture et de la Science. L'institut Rathenau mène des études sur l'impact social, économique et environnemental des innovations scientifiques et technologiques.
  • Les musées de science et Science Shops
    • Cité des sciences et de l'industrie, France
    • Fondazione IDIS-Citta della Scienza, Italie
    • Stiftung Deutsches Hygiene Museum Foundation, Allemagne
    • Wissenschaftsladen Bonn (Bonn Science Shop), Allemagne

  • Les organismes de recherche
    • Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), France
    • Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), France

  • Universités et écoles engagées dans l'analyse et l'évaluation socio-politique des procédures participatives
    • Ecole des Mines de Paris (Centre de Sociologie de l'Innovation), France
    • Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP), France
    • Université de Westminster, Centre for the Study of Democracy, Royaume-Uni
    • Université de Lausanne, Interface Sciences et Société, Suisse

CIPAST est coordonné par la Cité des sciences et de l'industrie.



Coordinateur du projet
Roland Schaer
Directeur Sciences et Société
Cité des sciences et de l´industrie, France
r.schaer@cite-sciences.fr
Tel. +33 (0)1 40 05 72 17

Delphine Ducoulombier
Direction Sciences et Société
Cité des sciences et de l´industrie, France
d.ducoulombier@cite-sciences.fr
Tel. +33 (0)1 40 05 82 97
Fax. +33 (0)1 40 05 72 20
http://www.cipast.org



Top  |   Home  |   Sitemap Editorial  |   Disclaimer
Citizen ParticipationForumAbout ClPASTClPAST WorkshopsContact